PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

Travaux environnementaux au lac de la Thésauque [Article mis à jour lundi 23 janvier 2023]

Le projet de Water-jump, porté par la société Colvert Concept, sur les berges du lac de la Thésauque, situé sur les communes de Montgeard et Nailloux, nécessite pour sa mise en œuvre l'abaissement du niveau des eaux de 1,40m mètres.

Cette procédure a été validée par la DDT (Direction départementale des Territoires), dans le cadre d'une demande d'autorisation au titre de la loi sur l'eau, et a également fait l'objet au préalable d'une demande et d'une validation auprès de la DREAL  (Direction Régionale Environnement Aménagement Logement), afin de répondre aux obligations règlementaires en termes de gestion et de préservation du milieu aquatique.

Ces travaux de création d’un Water-jump ont débuté le 07 novembre 2022, par une phase de travaux préparatoire et devraient se poursuivre sur les prochains mois, avec une date prévisionnelle de fin de travaux fin juin 2023. La Communauté de communes a engagé l'action de lâchée des eaux à partir du jeudi 20 octobre 2022, comme le spécifiait l’autorisation au titre de la loi sur l’eau qui a été accordée ; celle-ci s’est poursuivie quelques semaines et est maintenant terminée depuis le 04 novembre 2022.

Travaux à caractère environnementaux réalisés par les services de la Communauté de communes suite à l’abaissement des eaux du lac :

La Communauté de communes poursuit ses actions d’entretien sur les berges du lac. Elle profite de l’abaissement du niveau des eaux, ainsi que d’une période de moindre affluence, pour réaliser des opérations de contrôles et d’entretien de son site.

Les dernières opérations réalisées sont les suivantes :

  • Poursuite des contrôles de l’état sanitaire des arbres en berge du lac ;
  • Abattage et recépage des arbres malades et dépérissant, principalement des aulnes (alnus glutinosa), saules blancs (salix alba) et peupliers hybrides (populus x euramericana) ;

 

  • Campagne de ramassage des déchets en berge et dans le lac ;
  • Opération de lutte contre la jussie. Au vu de la météo des semaines prochaines : la baisse du niveau du lac, combinée aux températures négatives, devraient naturellement favoriser la destruction des plantes. Un complément d’action, dès les premiers redoux, essentiellement géré par une action expérimentale de bâchage est prévue. Les fournitures sont prêtes à être installées.