PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules

MARPA : UN COEUR qui bat

La MARPA (Maison d’Accueil et Résidence Pour l'Autonomie), située à Auriac-sur-Vendinelle
est une unité de vie non médicalisée qui accueille des personnes de plus de
60 ans, dans un environnement de qualité et adapté. La structure a réalisé en 2021
une évaluation interne pour améliorer sa qualité d’accueil. Rencontre avec Jacques et
Denise Demoulins, en résidence depuis bientôt un an.

Comment êtes-vous arrivés ici ?
Nous avons déménagé ici suite à des problèmes de santé que nous avions tous les deux : deux AVC
pour moi et une chute pour ma femme, qui lui a laissé des séquelles psychologiques. Nous arrivons du
Comminges et, là-bas, nous étions bien. Une belle maison que nous avions construit avec beaucoup
de travail ; des ami.es ; des connaissances et des objets. Ma fille qui habite à six kilomètres d’ici, nous a
trouvé une place à cet endroit. Cela nous a permis de nous rapprocher de nos enfants.


Comment a été vécu ce changement : l’arrivée ici, l’installation ?
Nous sommes partis en catimini puisque mes enfants nous ont aidé à faire le déménagement mais
nous avions peu de temps. Nous avons eu beaucoup de mal à laisser la maison, nous séparer de toutes
nos objets personnels, etc. Denise ne comprenait pas pourquoi nous avions déménagé. Mais la réalité
était qu’il était temps de faire ce changement pour notre santé. Lors de mon dernier AVC, j’ai eu de la
chance de réussir à appeler le 15.


Quelles étaient vos attentes en venant ici ?
La sécurité. Ici, nous sommes nourris et entourés de personnes bienveillantes. L’équipe est top, nous
avons été très bien accueillis. Nous faisons des jeux avec les résidents, de la gymnastique douce, des
ateliers divers. Ici, tout le monde s’appelle par son prénom, c’est une structure familiale mais de qualité.


Vous êtes aussi le président du CVS (Conseil de Vie Sociale) ?
Oui, mais vous savez, les titres pour moi ça n’a aucune valeur... Les titres ça ne nourrit pas vos enfants.
J’en ai eu des titres dans ma vie et en fin de comptes, le plus important c’est autre chose.

MARPAMaison d'Accueil et Résidence Pour l'Autonomie

Située au centre du village d'Auriac-sur-Vendinelle, la Maison d’Accueil et Résidence Pour l'Autonomie (MARPA) est une unité de vie non médicalisée qui  accueille depuis 2009 les personnes de plus de 60 ans dans un environnement de qualité et adapté.

La qualité de cet établissement, a été reconnue par le palmarès Maison de Retraite Sélection en 2014. La note de 9/10 lui a été en effet attribuée.

 

 

  • Préserver l'autonomie

La MARPA accueille des personnes fragilisées, du fait de leur isolement géographique et social, ou d'un veuvage. Un groupe équilibré de résidents favorise l’entraide mutuelle. Le personnel, qualifié et compétent, est une condition pour un accompagnement de qualité.

Petite unité de vie de 24 places, la MARPA propose des logements privatifs qui préservent l’intimité de chacun des résidents. Les espaces communs leur permettent de vivre en convivialité.

Elle est composée de 22 logements T1 Bis de 31 m² (dont 2 logements d’accueil temporaire) et de 1 logement T2 de 46 m². Chaque résident dispose d’un logement privatif de plain-pied aménagé avec son propre mobilier.

En habitant la MARPA, vous faites le choix de garder vos habitudes de vie, de pouvoir recevoir votre famille, vos amis, de continuer à bénéficier des services de votre médecin, de votre aide à domicile, ou de votre infirmière…

  • Des prestations adaptées à vos besoins

« Vivre à la MARPA » c’est avoir un chez soi, indépendant, mais c’est aussi bénéficier d’un système de téléassistance et de la présence permanente d’une équipe de professionnels à votre écoute, à votre service, 24h/24, toute l’année.

Vous pouvez également opter pour des services collectifs supplémentaires : repas, entretien du linge.

Des animations internes et des sorties sont organisées toutes les semaines : lotos, ateliers créatifs, ateliers bien être, karaoké..

Instance consultative, le Conseil de vie sociale a pour but de favoriser la participation des résidents au fonctionnement de leur établissement.